TEST: 2248

79 jeunes médecins cambodgiens diplômés en France

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 14/01/2022 à 18:30 | Mis à jour le 14/01/2022 à 11:20
Photo : Ambassade de France
79 jeunes médecins cambodgiens diplômés en France

Hier, 13 janvier, ils étaient 36 présents à L’Ambassade France sur les 79 diplômés à recevoir leur diplôme médical spécialisé/ approfondi qui sanctionne l’année que formation qu’ils ont passée en France en 2020.

 

Ces jeunes médecins été accueillis durant toute une année dans des hôpitaux français pour y recevoir la même formation que les étudiants français et assumer un poste d’interne dans les services relevant de leur spécialité.

 

Se former à d’autres techniques

 

Chan Panhasokha est cardiologue, il rentre d’Amiens. Il avoue que cette année lui a été très profitable car il a pu se former notamment en coronarographie et en rythmologie cardiaque. Il s’est félicité de l’accueil qu’il a reçu là bas et de la bienveillance de tout le corps médical à son égard. Phahasokha exerce maintenant à Oudong

 

Seang Sokenh est dermatologue, elle revient de Créteil. Ngov Sodanteh, gynécologue a passé son internat à Dreux

 

Sokenh souligne que cette année lui a permis d’appréhender d’autres façons d’aborder la médecine et notamment l’art du diagnostique avec le recours plus systématique de la biopsie. Elle a aussi étendu ses connaissances  notamment sur des maladies de peau spécifiques aux Européens qu’elle n’avait jamais rencontrées au Cambodge.

 

Sodanteh nous confie :

 

Cette année nous a été très profitable car nous avons pratiquez beaucoup de techniques qui ne sont pas usitées ici.

 

Jeunes médecins cambodgiennes diplomés
Seang Sokenh est dermatologue, elle revient de Créteil. Ngov Sodanteh, gynécologue a passé son internat à Dreux

 

La France soutient le domaine de la santé au Camboge 

 

Dans son discours M. Jacques Pellet, ambassadeur de France, a rappelé l’importance de la coopération dans le domaine de la santé entre les deux pays.

 

La santé compte parmi les domaines historiques de partenariat entre la France et le Cambodge. C’est également l’un des plus dynamiques et des plus importants. Depuis 1996, plus de 900 étudiants cambodgiens en médecine et pharmacie sont partis perfectionner leur formation en France dans diverses spécialités médicales. Sur 44 pays envoyant leurs étudiants, le Cambodge est le 4e plus gros pourvoyeur d’étudiants. 

 

Outre la formation, la France soutient aussi la recherche médicale au Cambodge grâce au financement de projets et à l’affectation de spécialistes comme les experts de l’Agence nationale de recherche en santé.

Elle est également le deuxième contributeur mondial pour le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, qui soutient le Cambodge à hauteur de 108 Millions de dollars pour 2021-2023.

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Cambodge !

En faisant un don à notre journal, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Raphael Ferry

Rédacteur en chef de l'éditon Cambodge.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale