Transports, environnement, santé... Tout ce qui change en Allemagne en 2022

Par Emma Granier | Publié le 04/01/2022 à 20:25 | Mis à jour le 04/01/2022 à 20:45
Photo : © Maheshkumar Painam - Unsplash
boite aux lettres deutsche post sous la neige

Les résolutions ne sont pas seulement réservées aux particuliers, l’État allemand a lui aussi fait une liste de nouvelles réglementations entrant en vigueur avec le passage en 2022. L'affranchissement du courrier coûtera plus cher, le système de consigne sera élargi, les sacs en plastique ne pourront plus être proposés en caisse des magasins… voilà un récapitulatif des nouvelles normes mises en place tout récemment.

                                            

 

Services publics

Augmentation des tarifs de la Deutsche Post

Il s'agit de la première adaptation des prix du courrier depuis trois ans. Les nouveaux prix devraient rester en vigueur jusqu'à fin 2024.

Quelques exemples pour les envois courants. L’envoi d’une lettre standard coûte désormais 85 centimes d'euro, soit 5 centimes de plus qu'auparavant. L’affranchissement d’une lettre recommandée augmente de 15 centimes et passe à 2,65 euros. L'affranchissement des cartes postales passe de 60 à 70 centimes.

 

Mise en place d’un ticket mensuel BVG pour les personnes en télétravail partiel

Jusqu’en décembre 2022, la BVG met en place, pour une période de test, un Flex-ticket au tarif de 44€ donnant droit à 8 journées de transport (pour les zones A et B).

 

Fin des billets achetés auprès des contrôleurs de la Deutsche Bahn

Pour les spontanés qui voudraient monter dans un train à la dernière minute, il faudra désormais acheter un billet numérique à court terme sur le site bahn.de ou sur l’application de la DB.

 

Mise à jour des permis de conduire

Conformément à la directive européenne sur les permis de conduire, tous les détenteurs d'un permis de conduire devront disposer d'un permis de conduire à puce électronique d'ici le 19 janvier 2033. Le changement des permis de conduire en papier se fera de manière échelonnée.

 

Metro berlinois
© Lawrence Chismorie - Unsplash

 

 

Environnement

Interdiction des sacs en plastique

A partir du 1er janvier, les sacs en plastique dits légers (entre 15 et 50 micromètres) ne peuvent plus être proposés aux caisses des magasins allemands. Sont exclus les sacs réutilisables solides ainsi que les sacs en plastique fins que l'on trouve aux rayons fruits et légumes.

 

Extension de la consigne obligatoire pour les boissons en bouteilles en plastique

Alors que les jus de fruits et de légumes étaient jusqu'à présent exemptés du système de consigne (Pfand), leurs emballages font désormais l’objet d’une consigne de 25 centimes d’euros. Cela s’applique à toutes les bouteilles en plastique d'une contenance inférieure ou égale à trois litres. Les canettes de boissons seront également soumises à la consigne. Jusqu'au 1er juillet 2022, les "emballages de boissons en circulation" pourront encore être vendus sans consigne.

 

Reprise des appareils électriques en supermarché

Déposer ses vieux appareils électriques comme les rasoirs ou les téléphones portables dans les supermarchés est désormais possible. La condition est que la surface du magasin concerné soit supérieure à 800 mètres carrés et que des appareils électriques y soient vendus plusieurs fois par an. Tous les appareils mesurant moins de 25 centimètres sont acceptés. Pour les appareils plus grands, les clients doivent en acheter un nouveau pour pouvoir que l'ancien soit repris.

 

Interdiction de l’abattage des poussins mâles

L'abattage de millions de poussins dans les élevages de poules pondeuses prendra fin cette année. Jusqu'à présent, près de 45 millions de poussins mâles étaient tués chaque année en Allemagne, car ils n'étaient utilisables ni pour la production d'œufs ni pour celle de viande. L'Allemagne est le premier pays à interdire l’abattage des poussins mâles.

 

Poussins
© Zoe Schaeffer - Unsplash

 

 

 

Santé

Certificat médical électronique devient obligatoire

Les certificats d’arrêt maladie seront transmis par voie électronique aux caisses d'assurance maladie. Les employeurs seront également impliqués à partir de juillet. Ils recevront directement les certificats de maladie de la part des caisses d'assurance maladie. Les salariés n'auront alors plus à intervenir.

 

Les cigarettes deviennent plus chères

L'impôt sur le tabac prélevé sur un paquet de 20 cigarettes augmente en moyenne de 10 centimes cette année. Les e-cigarettes et le tabac à narguilé sont également concernés par cette augmentation.

 

 

Emploi

Le salaire minimum augmente

Le salaire minimum légal était de 9,60 euros de l'heure. Au 1er janvier 2022, il est passé à 9,82 euros et au 1er juillet 2022, il augmentera une seconde fois pour être fixer à 10,45 euros. Cela vaut également pour les mini-jobs. Dans l'accord de coalition, le SPD, les Verts et le FDP ont convenu de porter le salaire minimum à 12 euros de l'heure. On ne sait pas encore exactement quand cela sera mis en place.

 

Augmentation de salaire pour les apprentis

Les apprentis qui commenceront leur formation en 2022 seront également mieux payés. L'indemnité minimale d'apprentissage fixée par la loi passe de 550 euros à 585 euros bruts par mois.

 

Inscription au chômage désormais possible en ligne

Il est maintenant possible de s'inscrire en ligne comme demandeur d'emploi, de déposer une demande d'allocation de chômage par voie électronique et de prendre un rendez-vous en ligne pour une consultation. Jusqu'à présent, il fallait obligatoirement se présenter en personne.

 

 

 

Pour recevoir gratuitement notre newsletter du lundi au vendredi, inscrivez-vous !

Pour nous suivre sur FacebookTwitter et Instagram.

 

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Berlin !

En faisant un don à notre journal, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Emma Granier

Rédactrice en chef de l'édition Berlin.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale